Journée Météorologique Mondiale du 23 mars 2022

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a été fondée en 1950 substituant ainsi l’Organisation météorologique internationale (OMI) créée en 1873. La Convention de l’OMM, portant création de l’Organisation est entrée en vigueur le 23 mars 1950. Pour commémorer l’entrée en vigueur de cette Convention, il a été décidé d’instituer une Journée Météorologique Mondiale annuelle célébrée le 23 mars. Cette année, la Journée Météorologique Mondiale a pour thème « Alertes précoces et actions rapides ». À cette occasion, cet article vous présente le système d’alertes mis en place par MeteoLux en collaboration avec d’autres acteurs étatiques. Des améliorations envisagées pour le futur seront également abordées.

Procédure d’alerte

Les aléas météorologiques identifiés par MeteoLux, service au sein l’Administration de la navigation aérienne (ANA), sont définis selon la sévérité de phénomènes météorologiques récurrents sous nos latitudes. Les trois niveaux de dangerosité (jaune, orange et rouge) définis dans le système d’alerte utilisé par MeteoLux intègre des critères d’intensités spécifiques au phénomène considéré (Fig. 1). Le niveau d’alerte jaune est associé à un danger potentiel moindre, les niveaux d’alertes orange et rouge sont quant à eux considérés comme présentant un risque important voire extrême avec des répercutions sur la vulnérabilité pouvant être plus ou moins graves. Le prévisionniste de MeteoLux en poste vérifie à l´aide des seuils prédéfinis (cf. Fig. 1) s’il y a lieu d’éditer des alertes pour le jour même et/ou le lendemain en consultant les simulations de différents modèles de prévision numérique du temps et les observations disponibles en quasi-temps réel (images radar et satellite, stations météo, etc.).

Les alertes météorologiques sont destinées à avertir à la fois les autorités publiques compétentes et la population le plus tôt possible. Les avis de vigilance suivent une procédure de dissémination en fonction de la sévérité et de la nature du phénomène. Au niveau national, les alertes sont diffusées via des produits et systèmes existants (bulletin envoyé par mail, site web, app IRM). Lors de situation dangereuse (alerte orange) et extrêmement dangereuse (alerte rouge), les médias sont avertis par le biais du système « AlarmTILT » (avertissement en temps réel par SMS). Au niveau européen, les avis d’alertes sont disséminés via la plateforme « Meteoalarm ». Comme les alertes peuvent être intégrées à d’autres plateformes via les flux de « Meteoalarm », vous trouverez désormais nos alertes météo dans de nombreuses applications météo externes sur le web et sur votre smartphone.

Figure 1

Plan d’intervention d’urgence (PIU) en cas d’intempéries

Le plan d’intervention d’urgence (PIU), élaboré sous la direction du Haut-Commissariat à la Protection nationale (HCPN), définit l’action du Gouvernement du Grand-Duché du Luxembourg en cas d’alertes météorologiques de niveau orange et rouge en relation avec les phénomènes suivants : vent, orage, pluie, neige, verglas, froid extrême et chaleur extrême.

Ce plan a été mis en place en mai 2015 et a pour objectif :

Les organes de gestion ce crise sont les suivants : la cellule d’évaluation du risque intempérie (CERI), la cellule de crise (CC), la cellule communication et information (CCI), le poste de commandement opérationnel commun (PCO-C) et le(s) poste(s) de commandement avancé(s) (PCA). MeteoLux et le Corps grand-ducal d’incendie et de secours (CGDIS) font partie de la CERI. Dès que le prévisionniste de MeteoLux en poste, a connaissance d’une prévision météorologique nécessitant le déclenchement d’une alerte de niveau orange ou rouge, il alerte immédiatement la CERI. Ensuite, la CERI procède à une évaluation de la situation et à une veille renforcée en amont de l’activation éventuelle de la CC. Le responsable de la CERI relaye régulièrement les informations au Haut-Commissaire à la Protection nationale afin que ce dernier soit en mesure d’évaluer la nécessité de proposer au Premier ministre, Ministre d’État, l’activation de la CC.

Pour obtenir davantage d’informations sur les risques encourus et les conseils de comportements à adopter en cas de situation météorologiques sévères (vigilance orange ou rouge) et/ou en cas d’inondations et/ou en cas de concentration d’ozone ou de particules fines élevée dans l’atmosphère, veuillez consulter notre page « Dangers météorologiques et risques atmosphériques ».

En avril 2021, une procédure d’alerte pour un risque de tornade dans la Grande Région a été mise en place par MeteoLux. Cette alerte est uniquement communiquée au HCPN.

Améliorations envisagées


Source: http://meteolux.lu/fr/actualites/fr/actualites/journee-meteorologique-mondiale-du-23-mars-2022/

0

City: Luxembourg

Publication author

offline 3 years

Léon Krauser

0
Comments: 0Publics: 306Registration: 10-04-2018