Chambre des Députés du Grand-Duché de Luxembourg

<RETOUR AUX ARTICLES

07 May 2020

Relocaliser les productions stratégiques

Image

Inciter les entreprises à produire ou à développer des produits contribuant à combattre la crise sanitaire liée à Covid-19, c’est l’objectif de deux régimes d’aides destinées aux entreprises de l’industrie et de l’artisanat :

Une enveloppe de 30 millions d’euros

Les deux régimes concernent des dispositifs médicaux, l’équipement hospitalier et médical (vêtements et des équipements de protection, appareils de ventilation, outils de diagnostic, désinfectant) et l’innovation dans ces domaines. Une enveloppe de 30 millions d’euros est prévue.

Des projets lancés entre février et décembre 2020

Les aides sont déjà en vigueur. Elles ont été instaurées d’urgence le 8 avril par un règlement grand-ducal. Le projet de loi 7559 devra prendre la relève afin de prolonger les aides au-delà de l’état de crise. Réunis en visioconférence ce jeudi 7 mai, les députés membres de la Commission de l’Economie ont examiné le projet de loi et adopté une série d’amendements, qui répondent notamment aux trois oppositions formelles formulées par le Conseil d’État. Ils ont désigné le Président de la commission parlementaire Claude Haagen (LSAP) rapporteur.

Trois à cinq projets par catégorie d’aides pourraient rapidement démarrer, a estimé le Ministre de l’Economie Franz Fayot au cours de l’échange avec les députés. Jusqu’à présent, une quarantaine d’entreprises se sont intéressées de près aux aides. Uniquement les projets lancés après février 2020 sont recevables ; le régime prendra fin à la fin de l’année 2020, comme le prescrit le cadre européen pour ces aides.

Un bilan intermédiaire

Plus globalement, ces deux régimes d’aides s’inscrivent dans la volonté de relocaliser les productions stratégiques en Europe, a souligné Franz Fayot. L’idée de ces aides est d’adapter les productions à moyen terme et de lancer une activité durable.

Il s’agit d’une initiative parmi d’autres pour encourager les entreprises luxembourgeoises de réorienter leur production, a rappelé le Ministre. Toujours selon lui, quelque 300 projets ont été introduits par des start-ups dans le cadre d’un concours qui prévoit une somme de 150’000 euros pour 15 projets. Des chiffres qualifiés d’« assez impressionnants pour un petit pays comme le Luxembourg » par le Ministre.

Retrouvez le tableau récapitulatif des différentes aides.

Les députés ont salué le régime d’aides. Ils ont demandé au Ministre de leur présenter un bilan intermédiaire et d’expliciter les demandes et les motifs de refus lors d’une prochaine réunion.

Ce bilan, disponible sur le site du ministère de l’Economie, se présente comme tel au 5 mai :

 

 

PARTAGEZ L’ARTICLE

‘)};

Source: http://www.chd.lu/wps/portal/public/Accueil/Actualite/ALaUne/?current=true&urile=wcm%3Apath%3Aactualite.public.chd.lu/ST-www.chd.lu/sa-actualites/ff1aabad-ba7b-42a9-9d2b-87b55a5bce1f

0

City: Luxembourg

Publication author

offline 8 months

GIlle Schannen

0
Comments: 0Publics: 221Registration: 10-04-2018