Chambre des Députés du Grand-Duché de Luxembourg

<RETOUR AUX ARTICLES

17 September 2019

Intensifier la coopération

Image
Les députés luxembourgeois et les parlementaires koweitiens.

Le lundi 16 septembre et le mardi 17 septembre, une délégation du groupe d’amitié parlementaire Koweït Luxembourg a été reçue à la Chambre des Députés. Durant leur échange de vues avec le Président de la Chambre des Députés Fernand Etgen et les députés membres du Bureau et de la Commission des Affaires étrangères et européennes, la délégation koweitienne a souligné son intention de vouloir intensifier les relations entre les deux pays. Un constat partagé par Fernand Etgen qui a affirmé qu’il existe un potentiel énorme pour renforcer la coopération entre les deux pays. Le Président de la Chambre a également remarqué que les deux pays ont beaucoup de similitudes comme par exemple une population qui comprend un nombre élevé de travailleurs immigrés et une situation de petit pays entouré par des voisins puissants.

Une thématique soulevée lors de la rencontre était la situation politique au Moyen-Orient. Selon les parlementaires du Koweït, la neutralité du pays et leur politique modérée constituent le grand atout du pays dans cette région relativement instable. De manière générale, le Koweït essaye de jouer un rôle de conciliateur et de médiateur entre les pays voisins, ont-ils également affirmé. Ils ont également regretté le fait que la situation actuelle au Moyen Orient n’incite pas les investissements étrangers, ce qui affecte le développement du Koweït. Selon eux, l’Union européenne est un partenaire de confiance, qui pourrait ramener la stabilité et la paix dans cette région.  

Le changement climatique et la disparition inévitable des ressources fossiles était également une thématique soulevée lors de l’échange de vues. Les députés luxembourgeois se sont renseignés sur les initiatives législatives de ce pays du Golfe persique pour combattre le réchauffement climatique. Les parlementaires koweitiens les ont informés qu’ils prennent cette thématique très au sérieux, mais qu’ils nécessitent le soutien des organismes internationaux dans le domaine de la recherche.  

Les députés koweitiens ont aussi rencontré les membres de la Commission des Finances et du Budget pour discuter des défis du secteur financier et de la criminalité financière. Les députés koweitiens ont affirmé avoir adopté une série de lois strictes pour renforcer la lutte contre le blanchiment d’argent. La vision du pays dans les prochaines années est de renforcer son secteur financier et le secteur des TIC. 

PARTAGEZ L’ARTICLE

‘)};

Source: http://www.chd.lu/wps/portal/public/Accueil/Actualite/ALaUne/?current=true&urile=wcm%3Apath%3Aactualite.public.chd.lu/ST-www.chd.lu/sa-actualites/871bcf29-7f4f-4fe0-b3d0-2b849974bc4e