Retour sur la réunion plénière du sous-comité technique ISO/IEC JTC 1/SC 31 « Techniques automatiques d’identification et de saisie de données »

Le sous-comité technique ISO/IEC JTC 1/SC 31, dédié à la normalisation dans le domaine des techniques automatiques d’identification et de saisie de données, a tenu sa 25ème réunion plénière en Chine du 4 au 7 Juin 2019.

Le sous-comité ISO/IEC JTC 1/SC 31 existe depuis 1996 et compte actuellement 26 membres participant (P-members) et 22 membres observateurs (O-member). A ce jour, il a, à son actif, plus de 120 normes publiées dont quelques-unes sont citées en référence par plusieurs réglementations européennes. Il compte également 21 normes en cours de développement.

Comme l’indique le site officiel de l’ISO, le sous-comité technique ISO/IEC JTC 1/SC 31 a pour objectif de promouvoir et développer la “normalisation des formats de données, de la syntaxe de données, des structures de données, du codage de données et des technologies pour les processus automatiques d’identification et de saisie de données et les dispositifs associés utilisés dans les applications interindustrielles et dans les échanges économiques internationaux et pour les applications mobiles.”

A l’heure actuelle, ce sous-comité comprend les 4 groupes de travail actifs suivants :

  • WG1 : Support de données,
  • WG2 : Données et structure,
  • WG4 : Communications radio,
  • WG8 : Application des normes AIDC.

La dernière réunion plénière de l’ISO/IEC JTC 1/SC 31 a réuni 13 pays, à savoir les Etats-Unis, la Belgique, la Chine, les Pays-Bas, l’Afrique du Sud, le Japon, la Corée du sud, le Canada, la Suisse, l’Allemagne, la France, l’Autriche et le Luxembourg, qui y participait pour la toute première fois, en lien avec son nouveau rôle de P-member. M. Karim Nehari, directeur des opérations au sein de l’agence publique INCERT GIE a assuré la représentation du Luxembourg dans ce cadre.

Lors de cette réunion plénière, les activités des différents groupes de travail ont été présentées :

  • Un exposé des projets de travail sur les codes barre 2D a été réalisé, comme par exemple la présentation d’une nouvelle DataMatrix rectangulaire pouvant encoder jusqu’à 92 caractères au lieu des 10 caractères pour un code barre linéaire, tout en gardant des performances de lecture identiques.
  • Les six parties de la norme ISO/IEC 15459 Information technology — Automatic identification and data capture techniques — Unique identification devraient faire l’objet d’une revue systématique (SR) à partir de la fin 2019.
  • Le WG 2 a créé un groupe Ad-hoc afin d’investiguer sur le concept de conteneur code barre basé sur la norme ISO/IEC 20248 Information technology — Automatic identification and data capture techniques — Data structures — Digital signature meta structure.
  • Un aperçu sur l’adoption des normes concernant la technologie RFID (Radio frequency identification) a été présenté, portant, entre autre, sur leur utilisation par IATA (International Air Transport Association) pour le suivi des bagages.
  • L’intitulé de la norme ISO/IEC 22603 Information Technology — Digital representation of product information est en cours de modification, celle-ci sera également divisée en plusieurs parties. Un chef de projet sera désigné à cet effet.
  • Le WG 8 a créé deux groupes Ad-hoc afin d’investiguer sur l’utilisation des techniques automatiques d’identification et de saisie de données (AIDC) dans le domaine de la construction et du vêtement.

En tant qu’ID Issuer luxembourgeois, l’agence INCERT GIE doit implémenter certaines normes issues de ce sous-comité afin de respecter la réglementation européenne en matière de traçabilité des produits de tabac en Europe et entend défendre les intérêts du Luxembourg dans le développement de ces normes. Elle pourra également apporter son expertise en cryptographie dans le cadre du développement de la norme ISO/IEC 20248 (dont l’utilisation permettra de vérifier l’intégrité et l’authenticité de documents administratifs, lettres de recommandation, CV, actes notariés, etc.) et son expérience dans les documents de voyages qui utilisent ces normes (reconnaissance optique de caractères (ROC) pour les passeports et cartes d’identité, code barre 2D pour les nouveaux visas, code QR, etc.).

La prochaine réunion plénière du sous-comité ISO/IEC JTC 1/SC 31 aura lieu du 9 au 12 Juin 2020 à Cape Town en Afrique du Sud. 

Communiqué par le comité d’étude national ISO/IEC JTC 1/SC 31.

 

Le Luxembourg, via l’ILNAS, est activement impliqué dans la normalisation des TIC. Il regroupe une large communauté de délégués en normalisation, inscrits dans différents comités techniques de normalisation, dont 4 délégués inscrits au sous-comité ISO/IEC JTC 1/SC 31. Pour toute question ou demande en lien avec la normalisation des TIC, contactez-nous directement à l’adresse anec@ilnas.etat.lu. Vous pouvez également compléter une déclaration d’intérêt pour la normalisation afin d’être recontacté.

Source: https://portail-qualite.public.lu/fr/actualites/normes-normalisation/2019/retour-reunion-pleniere-iso-iec-jtc1-sc31-techniques-automatiques-identification-saisie-donnees.html