Le Luxembourg met à jour sa Stratégie nationale en matière de cybersécurité

Stratégie nationale de cybersécurité IIILe 8 mai 2018, le Luxembourg a présenté sa 3e Stratégie nationale de cybersécurité. Les lignes directrices qui sont contenues dans ce document sont la réponse que le gouvernement entend donner pour la période 2018-2020 aux défis et transformations qui caractérisent un environnement numérique en constant changement. Le défi: assurer un environnement propice au développement du numérique, tout en assurant un maximum de sécurité pour tous les acteurs.

La mise à jour de la Stratégie nationale de cybersécurité assure que le Luxembourg réagit aux changements dans le numérique pour conserver la confiance des acteurs. Pour ce faire, la stratégie s’agence autour de 3 lignes directrices:

  • Renforcer la confiance publique dans l’environnement numérique;
  • Protéger les infrastructures numériques;
  • Promouvoir la place économique.

Vers une “Smart Nation” basée sur la confiance

Développement durable rime avec efficience – un domaine de prédilection pour des applications et outils branchés qui peuvent renseigner en temps réel sur le trafic, la consommation d’énergie, des besoins des citoyens, etc.

Mais une “Smart Nation” est aussi vulnérable: la cybercriminalité, les cyberattaques et les failles de sécurité représentent des menaces réelles avec un manque de confiance qui en résulte. D’où l’accent particulier de la Stratégie pour renforcer la confiance publique dans l’environnement numérique en informant sur les risques liés à l’utilisation des TIC et en sensibilisant toutes les parties concernées à la sécurité de l’information. Des campagnes d’informations multimédias trouvent ainsi leur place dans la Stratégie, tout comme la mise en place du modèle de la divulgation responsable – c’est à dire qu’un acteur a droit à un certain délai pour corriger une vulnérabilité avant que l’information ne soit passée au public – et la lutte contre la cybercriminalité.

Renseigner et accompagner les entreprises

Mais la Stratégie prévoit aussi de saisir l’opportunité pour que le Luxembourg puisse s’établir comme expert dans un autre champ des TIC: la cybersécurité. High-Performance Computing (HPC), Big Data – voici deux domaines dans lesquels le Luxembourg a établi un “Important Project of Common European Interest” (IPCEI).  C’est ainsi que le gouvernement compte développer une série de projets novateurs dans le but de lancer des nouveaux produits et services dans le domaine de la cybersécurité. S’y ajoutent les formations et autres services (du type observatoire et testing) offerts par le Centre de compétences en cybersécurité (C3), géré par le GIE Securitymadein.lu, qui rassemble l’expertise au Luxembourg dans le domaine.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu)

Source: http://www.luxembourg.public.lu/fr/actualites/2018/05/14-cybersecurity/index.html

0

Publication author

offline 6 days

Daniella Rizonni

0
Comments: 0Publics: 439Registration: 10-04-2018